CLIMAX

pole1

Avec un peu d’avance, voici le volume 6 : CLIMAX à télécharger gratuitement :

EXOPOLITIQUE TECHNOSPHERE BIOSPHERE GEOPOLITIQUE

 

A little before summer, here is volume 6 : CLIMAX to download for FREE :

EXOPOLITICS TECHNOSPHERE BIOSPHERE GEOPOLITICS

https://ericbasillais.wordpress.com/pdf-a-telecharger/

 

Publicités

PAGANISME & TRADITION POLAIRE (2)

Le 03 mars 2018

Monsieur,

J’ai lu avec plaisir le second tiré-à-part que vous m’avez envoyé concernant le culte de saint-B.

Les éléments d’érudition qui y figurent corroborent tous l’interprétation de l’Art Roman en termes de Paleo Yoga ( Tradition Polaire, version Celte ici) ou bien l’analyse du cycle Arthurien, toujours Celte, daté de la même époque.

En particulier, j’ai pu relever les éléments conformes suivants :

  1. La Source / Fontaine, thème central du Culte de saint B. (Cf. DRVID.PDF)
  2. Le sommet du crane incrusté dans le reliquaire (fontanelle, Cf. DRVID.PDF)
  3. La dormition de St. B.,  le jour de l’Ascension (Cf. DRVID.PDF)
  4. Le schéma 4+1, mis à jour par mes soins, sur la stèle de St. B. (Cf. PALEO YOGA.PDF) : l’adaptation de ce schéma dans le contexte évangélique (fuite en Egypte, âne + bâton ) est tout à fait remarquable. Idem pour l’autre face de la stèle (allusion aux trinadis du Paleo Yoga en terre Celte).

Néo-païens comme Néo-Chrétiens ne s’imaginent pas du tout à quel point le Christianisme Celte d’avant 1300 était un syncrétisme Chrétien-Druide. Et combien il touchait une TRADITION autrement profonde, dépassant largement la sphère purement Gauloise, même si effectivement, la Gaule est une mine au moins aussi importante que l’Inde, lorsqu’on apprend à regarder.

L’article fait référence au Culte Gaulois du Dieu des « Sources », Borvo. J’acquiesce. Mais j’espère que dorénavant, tous les artéfacts et mythologies relatifs à Borvo, seront regardés sous l’angle de la Tradition Polaire que je me suis efforcé de révéler. Le public ( bi-lingue) mériterait d’être encore étoffé… d’autant que cette « révélation » intervient dans un contexte historique très menaçant, et le risque reste très élevé d’une nouvelle « dormition » de cette Tradition immémoriale.

Je me tiens à votre disposition pour d’autres raccordements, entre Erudition locale et Tradition Polaire.

 

ERIC BASILLAIS

PAGANISME & TRADITION POLAIRE

REPONSE A UN LECTEUR

Le 18 Février 2018

OBJET : Réponse.

Monsieur,

J’ai bien reçu votre courrier du 14/02/2018 (l’adresse a changé). Je vous remercie de l’intérêt que vous portez à mes travaux sur l’Art Roman, dans PALEO YOGA .PDF.

Votre article de 2008, envoyé en tiré-à-part, m’a spécialement intéressé sur un point : la mention de St F. et du Serpent aux côtés d’un « Cernunnos » Celte Cisalpin (Italie du Nord) au IV°siècle avant J-C.

Il confirme, et affine, l’ancienneté, en Europe, de ce motif « Roman » classique ; et son lien avec le Paléo-Yoga (postures) et / ou la Tricéphalie, également conservés dans l’Art « Roman », et observés parmi la collection des « Cernunnos » Celtes .

De sorte que cet Art, a priori Chrétien, est en fait Gaulois, et même bien plus ancien (Cf. DRVID.PDF et PRAVDA.PDF).

La question du Phallus de St. F., sur laquelle s’est concentré le culte des Paysannes ( Paganisme : de pagus, le Pays) correspond, dans la Tradition Polaire du Paléo Yoga, non à une question de Fertilité humaine voire agricole ; mais, aux temps préhistoriques dont il s’agit et, a fortiori, dans une perspective Transhistorique, à cette force assoupie dans le bas-ventre, Kundalini, dont parlent tous les traités de Yoga.

De là découle le schéma 4+1 découvert dans mon étude de l’Art Roman (et apparenté) et, logiquement, la présence sur le même chapiteau, d’un quadrupède à main droite de St. F. , ici un Âne.

Enfin, je vous invite à interpréter le chapiteau Sud, au dessus de la porte d’entrée, et donc face à St F. : il représente l’état contraire. Assez proche de l’Oeuf de Serpents des Gaulois, décrit par Pline (Cf. DRVID.PDF, volume 4.)

Bien cordialement.

ERIC BASILLAIS

COUVERTURE 2

AUTISM(E)

« Bonjour à tous les trois du Centre de Ressources sur l’Autisme !

Je viens de recevoir par la Poste copie du dossier de synthèse (17/10/2017).
Je l’ai lu intégralement.[…]
Un profil de Professeur Cosinus ou Tournesol en somme. […]

Je me permets de présenter mon point de vue  » réciproque » :

Il semble que les normotypiques  aient construit une société bancale, sur la base d’insuffisances partagées : ils présentent une « anomalie » (certes endémique) du fonctionnement cognitif reposant sur une surperformance de l’appareil d’Appréhension par rapport à l’Intellect.  Ils disposent ainsi d’une  énorme capacité d’associer des stimuli hétérogènes dans une même forme appréhendée.

Cela leur permet notamment, de gérer des situations d’urgence, comme l’imprévu ou la simultanéité. Toutefois, cette sur-capacité entraîne un phénomène de sur-socialisation, centré sur la communication implicite, avec son cortège de nuances, de second degré, d’intentions etc…

Ce Phénomène Neurotypique présente évidemment les graves inconvénients collectifs que l’on constate habituellement dans ces semi-« essaims » sociaux : l’appareil intellectuel doit traiter en permanence des formes appréhendées hybrides et, ce qu’ils gagnent en rapidité (auto-entrenue), ils le perdent en pertinence.

En bref, chez les normotypiques, l’association a lieu préférentiellement au niveau de l’Appréhension, au lieu de l’Intellect. On constate une sous-performance Intellectuelle relative, dont ils sont très souvent conscients, mais à laquelle ils semblent ne pas attacher d’intérêt, à moins de sollicitations régulières de la part de certains semi-Autistes.
Mais il faut bien reconnaître qu’ils ne soutiennent pas l’échange et retournent à leur Weltanschaung chimérique, mêlant impressions diffractées et franges d’interférences.

Ce handicap généralisé semble mis à distance collectivement par instanciation d’une catégorie limite à laquelle ils donnent toutes sortes de noms  flous : religion, métaphysique, spirituel, philosophie… et dans laquelle ils déposent, à la fois des objets cognitifs hybrides polémiques et comme la nostalgie d’une faculté, sinon perdue complètement, du moins fortement diminuée.

De ce diagnostic nous ne tirons aucun pronostic. Vu sa banalisation, nous ne recommandons pas son inscription au DSM.

ERIC BASILLAIS »
Site Internet : https://ericbasillais.wordpress.com/eric-basillais/