PRINCIPES METAPHYSIQUES

Il y a 4 niveaux de réalité. De même forme logique : un Arbre et son reflet dans l’eau(1).

  • Niveau 1, les conditions sont : changement, étendue, comptabilité, flou, naissance et mort. C’est le Cosmos.

  • Niveau 2, les conditions sont : non changement, non étendue, non comptabilité, non flou, non naissance et non mort. Ce sont les Anges. Les essaims d’« oiseaux» sur l’arbre et son reflet.

  • Niveau 3, pile ou face : ce sont les Contraires : Puissance ou Acte. L’Acte est un essaim d’oiseaux couvrant l’Arbre entier. La Puissance, tout son reflet dans l’eau.

  • Niveau 4, un seul Principe : Le Possible, aussi bien l’Arbre et son reflet.

Chaque niveau constitue à la fois la limite hors d’atteinte et comme l’origine (le principe) du précédent niveau. Séparés2 et emboîtés. Ainsi dans l’ordre inverse :

  • Niveau 4, le Possible n’admet aucune limite hors d’atteinte. Ce serait demander… l’impossible.

  • Niveau 3, Acte ou Puissance ont en commun le Possible. Mais, contraires, chacun d’eux est hors d’atteinte de l’autre. Ce serait une contradiction. Ainsi le Possible limite l’un par l’autre.

  • Niveau 2, certains « oiseaux de l’Arbre » restent à leur place, quand les autres quittent leur place pour son reflet. Chaque essaim forme un Ange. Tous les Anges, un vol indéfini d’oiseaux au milieu du gué, entre l’Arbre et son reflet. Acte ou Puissance sont leur limite.

  • Niveau 1, le Cosmos, des flous de bougé entre essaims d’oiseaux (Anges). Voilà pourquoi, changement, étendue, comptabilité, flou, naissance et mort sont liés. Mais, les essaims flous (Cosmos) sont limités par les essaims fixes (Anges).

La Cueillette de la Vérité en un point de l’Arbre (Symbole le Gui du Chêne ou le chant des oiseaux) « correspond » (2) au et avec les niveaux. Ainsi parvient-on à tous les niveaux de la Connaissance.

1: Le Basileus Grec Héraclite appelle cet Arbre le Logos (chemin logique arborescent). A l’origine, le mot Logos désigne ce qui se cueille et se dit. Avez-vous remarqué que le LOGOS incarné dit : « je suis le vérité , le chemin, la vie… » ?  » « Nul ne va au Père que par Moi »… Logiquement très cohérent… avec ce que dit Héraclite 500 avant… Et pour cause la Métaphysique étant intemporelle. Il n’y a pas de différence métaphysique entre le Christianisme et la Métaphysique indo-européenne (en général). Qu’elle soit grecque ou gauloise…védique…

2: La « correspondance » entre niveaux s’appelle : Homo-logie (= Même-Logos, qui veut dire aussi re-con-naître). Ou ana-logie. Cette correspondance permet en quelque sorte la communication « télé-logique » entre niveaux séparés. C’était l’affaire des vrais druides de la période polaire.

Publicités