ENS ET VERUM CONVERTUNTUR

Voici la réponse, dans le cadre du théorème démontré, à l’objection philosophique de Jean-Mathieu, selon laquelle, on peut supposer que : ENS ET VERUM SEMPER NON CONERTUNTUR
[b]@Jean Math [/b]
Voici. C’est un jeu intellectuel très amusant et je suis sûr que le surdoué appréciera (NDLR : la discussion se passe sur un forum dédié aux surdoués : zebra crossing voir :
NDLR:requiem étant ERIC BASILLAIS) ; du coup je le publie :
Ainsi que je te l’ai dit plus haut, par où que tu attaques la réalité en acte des existences (ENS) démontrées par ce théorème ( VERUM), tu échoueras.
Lorsque, par exemple,  tu poses que l’Essence infinie sur le chemin d’en haut n’existe pas extra-mentalement, TU DIS quelque chose.
Sinon…tu es obligé de te taire … 😆
Je veux dire MENTALEMENT… 💡
Donc tu fais retourner DANS LA FORMULATION LOGIQUE du théorème, le contraire de ce qui y est démontré… 😉
Persiste encore, par hypothèse, et DECLARE que cette non existence reste sinon en acte du moins POSSIBLE. Dès lors tu rends VRAI, en acte, une des branches de la dualité interne du chemin d’en haut… partant… tu rends l’autre VRAIE en acte…tu communiques la réalité à cela même à qui tu veux la retirer… 😡
Persisterais-tu encore dans le Nihilisme ? Tu objecterais, sans doute, que le chemin d’en haut n’est pas réellement en acte… mais, dans ce cas, tu rends réel en acte le chemin d’en bas et donc l’existence en acte de tous les Anges… 😡
Proteste encore contre l’inéluctable  😡  et nies l’actualité du chemin d’en bas, tu rends réellement en acte le chemin d’en haut :hamster: donc aussi Dieu…ce que tu voulais éviter 😡
Tu te contredis à tout coup. Ce théorème est à rendre fou celui qui veut le nihilisme et la logique…  : x
Donc, Jean Math, dans le cas des êtres intelligibles ( objets de la pratique intellectuelle pure ou spiritualité ) :
ENS ET CONVERTUNTUR
Publicités