FRACTALES ET CONTRUCTALES

ERIC BASILLAIS

SOURCE : https://sites.google.com/site/gedsynthesis/time-tracker/science-et-vie/n-1034-nov-2003-une-theorie-explique-l-intelligence-de-la-nature-etc/p44—une-theorie-explique-l-intelligence-de-la-nature#TOC-La-th-orie-constructale-cl-des-formes-parfaites

La notion de Fractale ( Mandelbrot) sur laquelle j’avais bâti ma thèse sur la morphologie corallienne (Basillais E (1998) Etude géométrique fractale de trois espèces coralliennes (Pocillopora eydouxi, Porites lobata, Acropora cerealis). Transfert d’échelles, modèle fractal des flux naturels d’espèces chimiques dissoutes vers les récifs coralliens. Thèse de doctorat de l’Université de la Méditerranée (Aix-Marseille II). Pp 188 et : http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=199077), a été depuis peu remplacée par la notion de Constructale (Bejan).

Il s’agit de la même « géométrie » mais vue depuis un point de vue Ingénieur, non du point de vue « Chercheur ». La différence est très importante et justifie la nouvelle appellation: on utilise des équations de  physique pour optimiser des flux sous contrainte (notamment des machines thermiques comme les ordinateurs mais pas seulement). On peut prédire ainsi des connaissances sur les échelles réellement en jeu. Ce que ne parvenait pas à faire le point de vue simplement théorique ou descriptif des Fractales. Surtout, on systématise le « processus » du point de vue auto-organisation de l’espace-temps. En le fondant sur des lois dynamiques connues ( équations de la chaleur… etc…).

Dans ma thèse de Doctorat (1998) j’avais un lien entre diffusion turbulente et géométrie fractale. Ce qui était proche. Mais, en aucune façon, je n’avais dérivé ces formes et ce processus des équations a priori de la diffusion, par exemple (analogues à celles de la diffusion de la chaleur). C’est que je partais d’une colonie corallienne déjà là. Et non en construction.

Le point de vue Ingénieur a cherché au contraire des optimisations a priori et est retombé sur les Fractales. Mais sa puissance calculatoire est supérieure. Reste le revers de la Médaille : le point de vue scientifique en général, Ingénieur en particulier n’est pas du tout « écologique ». Il suffit de contempler le désastre planétaire industriel pour s’en assurer. Et, ainsi que je l’ai déjà dit, il y a dans l’approche matérialiste empiriste Popperienne, un refus de la Vie comme principe formel transcendant la Matière. Et de la logique même ( théorème d’incomplétude de Gödel tout simplement ignoré).

Ce n’est pas prêt de s’arrêter par délibération humaine, hélas. Et les Constructales marquent pour ainsi dire l’arraisonnement des Fractales par l’utilitarisme industriel.

Remarque finale : pour les Grecs archaïques pré-pré-socratiques, autrement dit pré-philosophiques, le monde est…un arbre !

Publicités